Entreprendre est un sacerdoce. C’est aussi un art dans lequel Vivien Poujade est passé maître. Comment faire entrer de la trésorerie ? Rebooster les hommes ? Gérer les crises ? Faire adhérer à son projet ? Préparer un pitch qui fait mouche… figurent parmi les centaines de problèmes auxquels tout startuper est tôt ou tard confronté. Heureusement, le Guide de Survie pour tout Entrepreneur (édition Diateino, Février 2018), nous emmène hors des sentiers battus, pour fournir enfin des conseils concrets, pratiques et opérationnels… puisés dans l’expérience de son auteur.

 

1. Bonjour Vivien, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

J’ai monté ma première entreprise pendant mes études d’ingénieur Arts & Métiers ParisTech. Je n’avais que 20 ans à l’époque ! A ce moment là, il n’existait pas tous les dispositifs d’accompagnement pour les jeunes que nous pouvons voir aujourd’hui : il n’y avait pas beaucoup de Masters Entrepreneuriat dans les Grandes Ecoles, il n’y avait pas non plus le statut d’autoentrepreneur ni le statut d’étudiant entrepreneur, etc.
J’avais donc publié en 2008 un premier livre : Etudiants : osez créer votre entreprise ! (Editions Vuibert) afin d’aider tous ces jeunes qui souhaitaient se lancer à avoir quelques clés. Je voulais aussi leur montrer que c’était bel et bien possible de démarrer puis développer son entreprise pendant leurs études.
Une fois cet ouvrage publié, je m’étais promis de publier un nouveau livre, 10 ans après, qui réuniraient l’ensemble des leçons et conseils que j’aurais retirés de cette expérience en tant qu’entrepreneur (aujourd’hui plus confirmé). Cette « auto-promesse » a donc été aujourd’hui concrétisée.
J’ai mis un an à réunir tous ces enseignements et à les rédiger avec attention en même temps que mes responsabilités de chef d’entreprise. J’ai voulu aussi proposer un ouvrage différent de tous les autres livres de création d’entreprise ou de management qui délivrent toujours les mêmes choses (bien souvent très générales en plus) et qui ne sont pas toujours faciles à utiliser opérationnellement sur le terrain.
En effet, les entrepreneurs débutants comme confirmés n’ont pas le temps et ont toujours la tête dans le guidon. J’ai composé ce livre de façon très opérationnelle et pragmatique, sans détour, droit au but et sans politiquement correct… il a pour but de devenir leur « guide de survie » face aux difficultés et aux interrogations qu’ils auront lors de la conception et du développement de leur aventure.
Ce n’est pas un ouvrage que le lecteur est obligé de lire du début à la fin dans un ordre chronologique. Il est composé de 365 conseils terrain et « leçons de vie d’entrepreneur » regroupés par thématiques principales qu’il peut consulter uniquement au moment où il en a besoin.

2. Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

Mon nouveau livre est composé de 365 conseils pour des entrepreneurs.
En voici donc deux en exemple :

Conseil N° 78 – Allez voir du côté de certaines FinTechs
Pour soutenir votre trésorerie, de nouvelles FinTechs sont apparues et représentent la nouvelle génération des sociétés d’affacturage.
Vous pouvez désormais vendre une facture de temps en temps à ces sociétés pour faire entrer de la trésorerie rapidement. Si vous avez une grosse facture, un dossier solide (devis signé, bon de livraison ou email du client confirmant sa satisfaction sur le livrable) et un délai de paiement client long (institutionnel ou grand compte), vous pouvez vendre cette facture et toucher l’argent dans les trois à dix jours ouvrés !
Il n’y a plus besoin d’entrer dans des procédures lourdes ou de donner à la société d’affacturage toutes les factures d’un même client. Évidemment, ce service se paye et ces sociétés prennent un pourcentage et/ou des frais fixes sur votre facture.

Conseil N° 151 – Organisez des discours à la manière d’Independance Day
Tout le monde ou presque a vu ce film où le président des États-Unis prononce un discours mémorable d’encouragement à ses troupes pour leur donner confiance et les galvaniser d’une manière exceptionnelle. Organisez vous-même une à quatre fois par an un discours façon Independance Day.
Les équipes s’inscrivent vite dans une routine et s’inquiètent de certains détails, etc. Leur communiquer votre énergie et leur donner un cap régulièrement en les « reboostant » est un élément essentiel du management !

3. Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

Il ne s’agit pas vraiment de tendances qui « émergent à peine » mais j’étudie certaines évolutions de comportement aussi bien dans le monde du management que dans l’Industrie au sens large :
– En management, ce concept « d’entreprise libérée » est intéressant à mes yeux. Il est encore peu répandu à l’échelle mondiale. J’en parle brièvement dans mon livre. Sans aller jusqu’à ce concept, je pense que les managers de la nouvelle génération ont déjà un style de management complètement différent de celui de leurs prédécesseurs. Nous sommes beaucoup tournés vers les équipes et vers le consensus afin de prioriser la fidélité et la pérennité de la relation réciproque managers/collaborateurs. Je pense que ce concept où l’équipe prend en main son entreprise, à plusieurs niveaux, avec de la confiance croisée a de l’avenir. Reste à bien positionner les curseurs pour éviter toute dérive du système et à mettre en place les bons garde-fous aux bons endroits.
– Dans le monde industriel ou médical dans lequel j’évolue via mon activité SYNTHES’3D, la Réalité Virtuelle et la Réalité Augmentée n’en sont qu’à leur début par rapport au potentiel énorme (et illimité ?) qu’offrent ces technologies pour répondre à un grand nombre de problématiques actuelles et futures.

4. Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

Soyez extrêmement vigilant sur les personnes avec lesquelles vous vous associez ! De nombreux projets d’entreprises, même à fort potentiel, ont explosé en vol à cause d’une équipe de dirigeants qui n’a pas réussi à travailler ensemble sur le long-terme. Les entrepreneurs s’associent généralement quand tout va bien ou au démarrage d’une nouvelle aventure mais les natures réelles des individus ressortent bien souvent quand la situation se complique ou est difficile. C’est souvent à ce moment là que les intérêts peuvent se mettre à diverger. C’est lors des coups durs que l’on voit vraiment si l’équipe d’associés est faîte pour durer, ensemble, sur la longueur.

5. En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

Les technologies Blockchain et leurs futures applications dans tous les domaines ainsi que les cryptomonnaies.

 

Merci Vivien

Le livre :

Le Guide de Survie pour tout Entrepreneur : 365 conseils terrain pour cartonner !

Editions Diateino – Février 2018

Share