La révolution digitale est comme le sexe chez les adolescents : tout le monde en parle, personne ne sait vraiment comment faire, tout le monde pense que tout le monde le fait, donc tout le monde prétend le faire… Mais au final personne ne le fait vraiment. Heureusement, le livre La Transformation Digitale des entreprises, d’Océane Mignot, décomplexe et permet de franchir le pas.

1. Bonjour Océane Mignot, pourquoi avoir écrit ce livre maintenant ?

J’ai écrit ce livre, car La révolution digitale est en cours et que beaucoup trop d’entreprises l’ignore encore.
De plus en plus connectée, de plus en plus équipée, – des smartphones au développement du e-commerce, de l’Internet haut débit à l’accès en ligne aux services publics -, notre société voit les technologies numériques se diffuser partout, entraînant de nouveaux comportements et de nouvelles opportunités.
Pour répondre à cette révolution, la Transformation Digitale des entreprises est inéluctable, et elle exige à la fois adaptation et anticipation. Ce bouleversement n’est pas seulement technologique, il entraîne avec lui des mutations d’équipements, d’usages, d’organisation et de culture.
Comment l’entreprise doit-elle relever ce défi ? Par où commencer ? Quelle méthodologie privilégier ? Quelles erreurs doit-elle éviter ? Où en est-on en France sur cette thématique par rapport au reste du monde ?
Autant de préoccupations auxquelles ce livre fournit des réponses en s’appuyant sur ma longue expérience , ainsi que des exemples pris dans des entreprises aussi différentes que La Poste, L’Oréal, Air France, Starbucks, Schneider Electric, Société Générale, Bnpparibas, Orange, SNCF…
Cet ouvrage pédagogique permettra aux lecteurs de positionner leur entreprise en matière de Transformation Digitale au regard d’autres entreprises. Ceci donnera la possibilité de comprendre ce que nos entreprises vivront dans les 20 prochaines années.

Une fois l’ouvrage lu, mon souhait est que vous compreniez ce qui se joue actuellement sur nos marchés et dans notre société, et plus particulièrement dans votre entreprise. Mais aussi, que vous ayez les outils et conseils pour mettre en place votre Transformation Digitale avec succès.

Personnellement, c’est un ouvrage comme celui-ci que j’aurai aimé avoir lu avant de mettre en place la Transformation Digitale. C’est ce cadeau que j’ai voulu faire à ceux qui devront le faire dorénavant.

2. Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

La préface de mon ouvrage résume assez bien l’état d’esprit de mon ouvrage :

Êtes-vous prêt ?

La naissance des nouvelles technologies dans le monde des affaires est purement et simplement le plus grand événement de cette décennie. C’est pourquoi nous parlons de quatrième révolution industrielle. Nous vivons actuellement une période de transition industrielle sans précédent.
Êtes-vous prêts à sauter le pas, et comment ? Cet ouvrage vous accompagnera dans la compréhension de cet événement avec une étude poussée sur ce qui se passe partout dans le monde et en France sur le sujet. L’objectif est que vous appréciiez et touchiez du doigt l’importance du phénomène à travers des exemples concrets d’entreprises françaises et internationales qui se sont attelées à cette transition digitale. Attachez vos ceintures, l’aventure commence.

Bien entendu, il y a eu la Grande Récession de 2007‑2009 et les crises de la dette souveraine qui ont secoué l’économie et affecté le sort d’innombrables personnes et entreprises. D’ailleurs, l’impact est toujours visible.

La mondialisation et la délocalisation sont également des forces clés, qui façonnent la stratégie et la structure de notre économie d’aujourd’hui et de demain.

Toutes ces évolutions ne gomment en rien l’importance de l’arrivée des nouvelles technologies. Bien au contraire, le digital élimine de nombreuses contraintes et crée de nouvelles possibilités passionnantes qui touchent l’entreprise et la vie de chacun. Désirez-vous enfin entendre la voix de vos clients et échapper à l’étroitesse des sondages et des groupes de discussion ? Les médias sociaux vous le permettent. Voulez-vous que tous vos employés soient disponibles et productifs, peu importe où ils se trouvent ? L’informatique mobile rend cela possible. Voulez-vous des prévisions, des avis et des décisions en temps réel dans des domaines clés? C’est la promesse du Big Data. Voulez-vous mettre en place des structures organisationnelles, des processus d’affaires et des offres clients entièrement nouvelles, personnalisées et évolutives en fonction des circonstances ? Nous savons tous que tout ceci est possible grâce au digital.

La technologie évolue depuis longtemps, mais l’accélération des progrès est devenue très significative depuis ces dernières années. Au cours de la dernière décennie, on a assisté à une série remarquable de progrès dans le domaine des technologies digitales. Le Web 2.0 est entré dans l’usage populaire en 2004 pour mettre en lumière un profond changement : une grande démocratisation de la création de contenu. La montée en puissance de Facebook, Twitter, Wikipedia, et bien d’autres réseaux sociaux dont le contenu est généré par les utilisateurs, montre qu’il existe vraiment une nouvelle version du Web. De plus, une nouvelle génération d’appareils informatiques semble susceptible de remettre en question, voire de renverser complètement, la prédominance de l’ordinateur personnel comme appareil de choix pour les utilisateurs.
Les deux percées d’Apple — l’i Phone en 2007 et l’i Pad en 2010 — sont sorties à l’ère du Smartphone et de la tablette et ont concrétisé les promesses de longue date de l’informatique mobile.
Ces progrès technologiques sont stupéfiants, mais l’impact réel réside dans la manière dont ils modifient notre façon de vivre et de travailler. Les entreprises et les individus ont accès à des services et des applications quotidiennes inimaginables il y a dix ans.

On assiste à une perturbation importante aussi bien dans le domaine des banques de données que des ordinateurs de bureau ces dernières années. Grâce à l’essor rapide du Cloud, on remet en cause l’hypothèse standard selon laquelle on doit posséder des serveurs, des systèmes d’exploitation et des applications. L’utilisation de cette nouvelle technologie est devenue simple et peu couteuse. Elle est devenue accessible à tous. C’est une réelle démocratisation qui s’est mise en marche. Pour l’entreprise, l’essence même de cette nouvelle donne est la data, a laquelle elle a dorénavant accès par les différents contacts qu’elle génère comme les réseaux sociaux, les Smartphones, et autres instruments digitaux.

Mais détenir un tel trésor n’est pas forcément savoir le gérer, c’est le plus gros challenge des entreprises dans les prochaines années. L’ensemble de ces innovations digitales amène les sociétés à aller au-delà de leurs espérances. Les nouvelles technologies développent des concepts qui leur semblaient très futuristes il y a encore quelques années, comme l’économie de partage, l’intelligence artificielle, les véhicules autonomes et une foule d’autres nouveautés. Ces innovations remettent fondamentalement en question notre réflexion sur l’adaptation de la structure des entreprises, des couts de main-d’œuvre et de la relation entre les personnes et les machines, mais aussi questionnent sur le plan éthique.

N’oublions pas que la dernière fois qu’il y a eu autant d’innovations technologiques dans le monde des affaires, c’était lors de la première révolution industrielle, quand nous avons assisté à la naissance de la mécanisation et des machines à vapeur. Ces innovations ont permis de développer considérablement le commerce et le capitalisme.

Aujourd’hui, on peut se poser la question de savoir si les entreprises sont prêtes à mettre en place leur transition digitale. Pas seulement par manque d’envie, mais aussi parce qu’elles ne sont sans doute pas structurées pour accéder à ce nouvel état. D’après mon expérience et de nombreuses études, cela semble évident pour un grand nombre d’entreprises. Beaucoup de travail reste à faire.

Voilà plusieurs années que je travaille à la Transformation Digitale des entreprises. J’ai parcouru d’innombrables études sur la façon dont les entreprises du monde entier et de nombreuses industries utilisent les technologies digitales. Mais bien au-delà de mes lectures, j’ai recueilli des données et interrogé des gens dans des centaines d’entreprises du monde entier, dans des domaines différents, qui utilisent les technologies digitales. Et en plus de cette étude, j’ai surtout vécu moi-même des expériences professionnelles de mise en place de la digitalisation dans les secteurs industriels et de services.

Outre-Atlantique, plusieurs études réalisées par le MIT ont abouti a des conclusions convergentes avec les miennes, notamment celle de George Westermann, Didier Bonnet et Andrew McAfee.
Ces trois chercheurs ont mené une enquête très intéressante auprès de centaines d’entreprises dont ils ont étudié la rentabilité en s’intéressant à la fois à la façon dont elles abordent tout ce qui est digital et aux résultats de leurs efforts. Ils sont arrivés à la conclusion que peu d’entreprises, aujourd’hui, utilisent les technologies digitales pour accroitre considérablement leurs niveaux de profit, de productivité et de performance. Ils appellent ces heureuses élues des ≪ Digital Masters Enterprises ≫. Pour eux, la plupart des entreprises ne maitrisent pas le digital. Les raisons sont assez faciles à identifier. Les entreprises ne parviennent pas à développer des capacités digitales qui leur permettent de travailler différemment ni les compétences de leadership nécessaires pour établir une vision et l’appliquer. Par contre, ils ont prouvé que les Digital Master Enterprises sont 26 % plus rentables que leurs concurrents moyens dans le même secteur. Ces sociétés améliorent l’efficacité de leurs produits et processus existants et par conséquent génèrent 9 % de revenus supplémentaires.

La presse économique internationale laisse supposer que la plupart des Digital Masters sont des entreprises américaines, basées en Californie du Nord, dans le nord-ouest du Pacifique ou en Nouvelle-Angleterre, et que la plupart sont dans le domaine des technologies. Et certainement, des géants comme Apple, Facebook et Amazon, ainsi que de nombreuses start-up de San Francisco à Boston sont d’excellents utilisateurs du digital. Mais ce ne sont pas forcement les cas qui m’intéressent le plus. J’ai eu envie d’aller voir nos entreprises françaises. De comprendre ce qui les intéresse. J’ai voulu illustrer leurs problématiques avec des comparaisons internationales. Il me semble indispensable de comprendre ce que vivent les entreprises françaises en s’inspirant des réalisations dans les mêmes secteurs à l’international. Vous trouverez donc dans les pages qui suivent des comparaisons au sein de notre pays, mais aussi de l’Union européenne et, bien entendu, des États-Unis.

Je me suis concentrée sur les grandes entreprises, dans des secteurs allant du service à l’industrie, en passant par la banque. Ces entreprises sont le moteur d’une grande partie de l’économie, mais elles sont rarement citées en exemple dans les nouvelles technologies. Toutes ne maitrisent pas le digital mais, malgré tout, beaucoup font des choses étonnantes dans ce domaine.
La maitrise du digital n’est pas une tâche impossible ou un art obscur. Vous n’avez pas besoin d’embaucher les meilleurs talents de Google ou de dépenser 20 % de votre chiffre d’affaires en technologie chaque année. Il faut un certain niveau de capital humain et d’investissement, bien sûr, mais les principales exigences sont le temps, la ténacité et le leadership. Ainsi, les entreprises bien informées peuvent assembler les éléments du progrès technologique en une mosaïque, non pas en une seule fois, mais de façon continue au fil du temps.

La Transformation Digitale est un long parcours. Nous n’en sommes qu’au début. Les innovations et les bouleversements des dix dernières années ont été tout simplement étonnants, mais ce ne sont que des exercices d’échauffement pour ce qui arrive.

Les robots deviendront plus adroits, plus mobiles et plus conscients de leur environnement. Ils commenceront à apparaitre non seulement dans les usines, mais aussi dans les entrepôts et les magasins de détail. Leurs proches cousins, les véhicules autonomes, commenceront à apparaitre d’abord dans des environnements dépeuplés, puis probablement dans des régions plus urbaines. Toutes ces technologies seront accompagnées de data.
Ces dernières seront collectées de toutes les façons possibles par le digital (réseaux sociaux, Web …). Les entreprises digitales prendront ces flux de données, les combineront avec les dernières innovations en matière d’intelligence artificielle, d’apprentissage automatique… Elles utiliseront les connaissances obtenues pour prendre des décisions plus intelligentes, anticiper l’avenir plus clairement. Elles élimineront les inefficacités et comprendront mieux leurs clients. Les entreprises qui ne prendront pas ce tournant sont condamnées.

Personne ne peut prédire toutes les innovations digitales que les années à venir apporteront. Nous savons simplement que nous n’avons encore rien vu. Au cours des dix prochaines années, les industries, les économies et probablement des sociétés entières seront transformées par des innovations technologiques numériques qui, jusqu’a récemment, n’existaient que dans la science-fiction.
Ces innovations sont en train d’intégrer et de remodeler le monde des affaires. Devenir une entreprise digitale est un défi, mais il n’y a jamais eu de meilleur moment. Plus vous attendez, plus cela deviendra difficile.

Cet ouvrage permettra de comprendre ce qui vous attend, et comment certaines entreprises ont trouvé des solutions. Dans la première partie, j’explore la Transformation Digitale à la fois sur le plan de son intérêt et sur celui de son importance, mais aussi dans sa définition. La deuxième partie traite la manière dont certaines entreprises françaises et américaines ont abordé leur transition. Et enfin, dans la troisième partie, je réponds à la question ≪ comment gérer sa Transformation Digitale ? ≫

Après la lecture de cet ouvrage, vous saurez quels leviers actionner pour faire de votre Transformation Digitale un succès.

3. Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

Texte

L’IA et le Big Data sont les deux prochaines technologies qui vont révolutionner le monde des affaires, mais aussi la société. Il est difficile de parler de ces technologies sans parler de l’éthique qui doit y être associée. C’est pourquoi j’en parle aussi dans mon livre.

Par contre, ce qui me tient à cœur est de faire comprendre que dans cette grande aventure de la Transformation Digitale, il ne faut pas retenir que l’aspect « nouvelles technologies ». C’est aussi des Hommes et des Femmes qui remettent en cause leur organisation du travail, leur vision de l’entreprise et des affaires. Et c’est la tache la plus difficile à réaliser. Il faut une vraie conduite du changement et une vraie réflexion organisationnelle et surtout un accompagnement qui permet aux individus qui composent l’entreprise de s’associer à cette métamorphose. Il ne faut pas oublier la partie TRANSFORMATION qui est à mon avis le parent pauvre du couple. Mon message est que la principale préoccupation de l’entreprise devrait amener chaque collaborateur à adhérer à cette TRANSFORMATION, car c’est la clé de la réussite. Forbes estime que 7 sur 8 des Transformations Digitales se terminent actuellement par un échec. Vous ne lirez pas cet ouvrage par hasard. Il est indispensable de savoir comment vous n’échouerez pas.

4. Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

Texte

Tout d’abord de lire mon livre jusqu’au bout et de le partager avec son entourage. Je ne dis pas cela parce que je l’ai écrit, mais parce que je pense qu’il est pédagogique et formateur. Ce qu’il faut savoir, c’est l’écriture d’un tel ouvrage n’est possible que par passion. Et J’ai voulu expliquer des concepts complexes de façon simple. La vulgarisation n’est pas simple et j’ai mis beaucoup de temps à trouver comment rendre les concepts accessibles à chacun.

Je pense que toutes personnes peuvent lire cet ouvrage et comprendre ce que nous appelons Transformation Digitale. Mais plus encore, savoir ce qu’il faut faire pour s’assurer de la réussite de son implémentation au sein de son entreprise. Vous y trouverez à la fois des conseils, mais aussi des alertes.

5. En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

La Transformation Digitale reste un sujet passionnant à mes yeux. C’est un concept qui inclut plusieurs facettes. J’aimerais me concentrer sur la partie TRANSFORMATION de la Transformation Digitale. À mon sens, c’est la partie la moins bien maîtrisée dans les entreprises. Il y a encore beaucoup de choses à dire à ce sujet. Et j’ai bien l’intention de ne pas me taire.

Merci beaucoup, Océane.

Le livre : La Transformation Digitale des entreprises, Océane Mignot, Maxima, 2019.

Propos recueillis par Bertrand Jouvenot

Share