Le second des quatre livres de Bertrand Jouvenot, initialement publié en anglais et intitulé Managing Softly : Learning From Buddha, Gandhi, Gracie, vient tout juste de sortir au Japon. un ouvrage qui raisonne avec la culture japonaise et détonne avec celle de l’occident

 

Une genèse indienne

Lors d’un périple en Inde, Bertrand méditait au bord du Gange à Bénarès. Soudain lui vint comme une illumination.

Il réalisa ceci :

Si l’on observe l’histoire du monde, on réalise que la violence est omniprésente (guerres de civilisations, guerres de religions, compétitions entre les hommes, etc.) Il en est de même dans le monde économique et dans l’entreprise.

Cependant, en regardant les choses d’un peu plus près, on réalise que trois hommes ont mené de grands combats et remporté de grandes victoires par la non-violence.

 

  • Buddha a su proposer une nouvelle spiritualité, qui s’est affirmée au travers des siècles, sans guerres ni recours à la violence.

 

  • Gandhi a obtenu l’indépendance de l’Inde par la voie de la non-violence.

 

  • Rickson Gracie, le champion de jiu-jitsu, a établi un record de combat sur un ring entre deux hommes, de 450 victoires, avec un style particulièrement non-violent.

 

Le livre venait de naître et sera partiellement écrit en Inde.

Son objectif sera de tirer des enseignements de ces trois hommes et de proposer un nouveau mode de management : le NVP Management (Non-Violence Principle Management).

 

Une couverture zen pour une traduction en japonais

Nous vous avions sollicités pour choisir sa couverture. Rappelez-vous, c’était ici.

L’heure est venue de découvrir quelle couverture a finalement était retenue, pour cette édition au pays du soleil levant.

Le livre se décompose donc en cinq parties.

La première partie raconte les histoires de Buddha, de Gandhi et de Gracie, leurs combats, leurs victoires.

La deuxième partie identifie vingt et une caractéristiques qu’ils ont en commun.

La troisième partie décrit les sept principes du NVP Management (Non-Violence Principle Management).

La quatrième partie, identifie où, et comment, infuser un peu plus de NVP Management.

La cinquième partie fournit vingt et une idées pour diffuser le NVP Management dans nos entreprises, ces prochains mois, ces prochaines années, ces prochaines décennies.

 

Un livre qui bien que paru initialement il y a dix ans, a fait son chemin, tel un pèlerin et égrainé ses idées au fur et à mesure des rencontres. Nombre des messages qu’il contient ont pris forme, souvent dans le monde digital d’ailleurs, où les start-up toujours plus enclines à faire bouger les lignes ont adopté des pratiques nouvelles. Pour l’heure, si l’envie de vous mettre au japonais pour l’occasion, feuilletez le livre sur Amazon japon.

Share