Un consensus scientifique émerge pour dénoncer les méfaits du travail multitâche.

 

Dans notre monde hyperconnecté, nous nous croyons capables d’être multitâches, jonglant aisément entre les actions et les applications en tout genre. Mais, en réalité, notre cerveau n’en serait pas capable. S’il nous permet de zapper très vite d’une tâche à l’autre, cela ne signifie pas que nous les réalisons simultanément : au contraire, nous les réalisons de manière séquentielle. C’est en fait notre capacité à passer de plus en plus vite d’une tâche à l’autre qui nous donnerait l’illusion d’être en mode multitâche.

 

Les travaux de recherche montrent que ce mode prétendument multitâche nous conduit à consommer beaucoup plus de ressources de notre cerveau, tout en dégradant la qualité de notre travail et notre bien-être. Ses méfaits sont nombreux, et les contributions scientifiques à ce sujet se multiplient.

 

 

Notre niveau d’attention en pâtit

Les travaux de recherche montrent que le travail multitâche développe la distraction et la facilité avec laquelle nous nous déconcentrons. Lorsque nous réalisons plusieurs tâches en même temps, notre productivité et notre performance sont réduites.

Les experts s’accordent à dire que…

 

Lire la suite sur Hbrfrance.fr

%d blogueurs aiment cette page :