Le chinois est désormais la langue la plus usitée sur le Web. La meilleure stratégie pour votre marque, dans ce nouvel eldorado chinois, consiste à recourir au Key Opinion Leaders qui font la pluie et le beau temps sur la consommation de centaines de millions d’internautes de l’Empire du milieu. Mais comment faire ? La route est semée d’embûches. On vous dit tout.

 

Cyprien, Norman ou Squeezie sont des enfants, à côté de Maolispace, Realsisterguo ou Azinannan, qui comptent parmi les influenceurs les plus importants sur WeChat. Les Key Opinion Leaders (KOL) en Chine sont de véritables institutions. Figures incontournables de la consommation, ils officient ouvertement pour les marques, sur ce gigantesque marché de l’e-commerce chinois estimé à 1,18 trillion de dollars en 2017.

 

Les KOL, kesako ?

Collaborer avec les influenceurs chinois, lorsque l’on est une marque, n’est plus une option. Cette méthode constitue même la base d’une stratégie destinée à augmenter la notoriété d’une marque, à asseoir sa crédibilité et même à développer ses ventes,  sur un marché chinois doublement concurrentiel, avec l’émergence et la profusion de marques locales, et l’arrivée massives des marques non-chinoises dans le pays. Contrairement aux bloggers des autres pays, les influenceurs chinois ou KOL (Key Opinion Leaders) vont même jusqu’à vendre, dans leurs propres boutiques en ligne, les produits de marques. Lire la suite sur 7X7

%d bloggers like this: