Le duplicate content est un véritable fléau. Lorsqu’un site plus connu que le vôtre reproduit l’un de vos articles, il n’est pas rare que Google le considère comme l’auteur et vous sanctionne en matière de référencement, vous prenant pour le copieur. Une solution existe peut-être ?

Comment résoudre ce problème ?

De notre côté nous expérimentons une nouvelle approche simple : en voici les étapes :

  1. Ecrivez le maximum d’articles que vous pouvez à l’avance.
  2. Donnez un titre définitif à vos brouillons d’articles dès que possible.
  3. Rédigez très tôt le texte de description de votre article qui apparaîtra sous le titre de votre article dans les résultats de recherche Google.
  4. Créez une page sur votre site ou votre blog, dans laquelle vous présentez les articles à paraître. Fournissez les titres des articles accompagnés de leurs résumés (les textes qui apparaîtront sous leurs titres dans les résultats de Google). Vous pourrez simplement justifier l’existence de cette page en lui donnant un angle « guest blogging » comme nous l’avons fait. Ou bien, simplement en l’intitulant : « Articles à paraître » ou avec une mention comme « Dans les prochaines semaines  » ou encore « Bientôt sur vos écrans ». Si vous êtes malin, vous pourrez également linker vers cette page depuis votre newsletter, ou sur les réseaux sociaux, afin de créer un effet teaser.
  5. Mettez la page en ligne.
  6. Utilisez les méthodes habituelles de SEO pour assurer son référencement optimal par les moteurs de recherche.
  7. Mettez régulièrement à jour cette page, chaque fois que vous avez des brouillons d’articles quasi prêts et que l’état d’avancement le permet : le titre définitif est trouvé et le texte qui accompagnera l’article lorsqu’il apparaîtra dans les résultats de Google aussi.

Un exemple

Nous expérimentons cette approche depuis quelques mois. Notre page de présentation de nos articles à paraître est visible ici. L’angle retenu est celui du « guest blogging ».

Résultats

A l’heure où nous écrivons, il est trop tôt pour se prononcer sur l’efficacité de cette méthode expérimentale.

Nous l’avons également déployée chez plusieurs de nos clients.

L’un d’entre eux en a déjà tiré parti dans le cadre d’une bataille juridique avec certains de ses concurrents particulièrement indélicats, qui le plagiaient quasi systématiquement. La page a contribué à montrer l’antécédence d’articles…

A suivre donc,

Paris, France
Hiver 2019

%d blogueurs aiment cette page :